Spend your Halloween at the New Orleans Vampire Ball! Get your tickets before they sell out.

Interview with Don Webb

Entretien avec Don Webb

, par Father Sebastiaan, 14 min temps de lecture

FS : Pouvez-vous nous parler de l'Ordre du vampire et du fait qu'il s'agit de la première organisation pour vampires ?

DW : L'Ordre du vampire est le deuxième ordre le plus ancien du Temple de Seth . Les ordres sont des domaines d'étude et d'affinité spécialisés que les magiciens noirs du Second Degré peuvent rejoindre. Si vous considérez le Temple comme une université, alors les Ordres sont comme des majors. Le premier degré est votre travail de base - montrer des compétences en magie (par des résultats objectifs), des compétences en philosophie (par l'écriture et des présentations), l'éthique (par des actes, pas des mots) et un engagement profond envers l'amélioration de soi et la pensée rationnelle. Le VO a commencé (en substance) lorsque le jeune prêtre canadien Robertt Neilly a lu une critique d'un roman occulte qui présentait un ordre magique de vampires éthiques, mais féroces. Au fur et à mesure qu'il ouvrait son esprit à l'idée, cela devint un véhicule pour que l'essence vampirique naisse. Ses premières pensées ont eu un effet profond sur Lilith Aquino, qui a compris que le vampire était la métaphore correcte pour son mélange de glamour et de néo-chamanisme. Lorsqu'il est jeté dans le monde, il a interpellé d'autres qui trouveraient une porte à eux-mêmes - et l'Essence elle-même attire l'attention comme le démontre l'existence même de ce magazine.

FS : Quelle est la relation du vampire à l'énergie ?

DW : Le vampire cherche à se transformer en un être plus libre que la moyenne des humains. L'énergie nécessaire à cette tâche se trouve dans tout ce qui donne à l'homme joie, force et/ou désir de transcender les petites lois que l'homme s'impose. L'énergie doit être trouvée à l'extérieur de soi dans les premiers stades, puis générée à l'intérieur de soi (pour les débuts de l'immortalité) et finalement échangée avec les autres pour ouvrir la psyché à son potentiel. L'énergie vampyrique est au-delà du bien et du mal conventionnels, mais a un mandat interne pour grandir et explorer le Cosmos. Si vous en obtenez suffisamment, alors vous êtes obligé, dans les dernières étapes de votre Initiation, de l'éveiller chez les autres.

FS : Qu'est-ce que le parasite social ?

DW : Les humains ont, par le biais du langage, des coutumes et de la loi, créé une machine insensée qui assure un troupeau sans heurts, soucieux uniquement de travailler poliment jusqu'à la mort et de devenir des consommateurs endormis. Au fur et à mesure que nous absorbons les lois, la morale et les coutumes de nos semblables, nous développons également une petite voix qui nous dit comment agir. Si vous voulez sentir à quel point c'est fort en vous, vous n'avez qu'à le remarquer la prochaine fois que vous passez une journée vraiment merdique. Quelqu'un vous demande comment vous allez, et avant même que vous ne réfléchissiez à la question, vous répondez : « Très bien, et vous ? » Le parasite social nous dit quoi porter pour nous adapter. Nous nous habillons d'une façon pour le travail et enfilons un autre uniforme pour notre tribu. Nous pouvons penser que nous sommes plus libres en portant des vêtements fétichistes lors d'une soirée fétichiste, mais le parasite social ne fait que murmurer à notre oreille : « Vous voyez ? Vous êtes 100% individuel. Comme tout le monde dans la pièce.

FS : Vous parlez de mots aoniques comme Try, Xeper, Thelema, Indulgence ?

DW : Ouais, je le fais.

Maintenant, au-delà de la réponse intelligente (qui est mon Parasite social jouant le programme: "Être un adolescent intelligent", permettez-moi de définir Aeon et Word. Un Aeon est un point de vue qui vous permet de gérer les communications entre les parties du Soi et vous permet de voir le monde extérieur au Soi avec un filtre. L'Aeon est un outil pour créer de l'ordre à l'intérieur et imposer un ordre au monde extérieur. Au fur et à mesure que les Aeons naissent, c'est-à-dire créer des communications utiles entre de petits groupes d'humains pour augmenter leur énergie et leur efficacité - un porte-parole se lèvera pour créer une porte sous la forme d'un mot. Ces mages, (pour utiliser le jargon occulte actuel dérivé des mots persans,) ils résument le point de vue et sont eux-mêmes véhicules produisant des changements magiques. J'ai choisi les Mots de neuf humains magiques, (hommes et femmes, homosexuels et hétérosexuels, blancs et Bipoc,) pour retracer l'évolution historique des Outils utiles à l'Essence vampyrique. Certains de ces humains peuvent être bien- connu, comme Crowley qui Utter Ed Thelema. Certains sont peut-être moins connus, comme Pascal Beverly Randolph, un Américain noir du XIXe siècle qui a plus ou moins créé la magie sexuelle ainsi que la magie du miroir et a résumé son travail de vie avec le mot ESSAYER. J'utilise ces mots pour aider le vampire à éveiller certaines énergies en lui dans un ordre guidé. Comme l'énergie surgit de l'intérieur, elle résonne avec le travail magique effectué par d'autres.

FS : L'OV ne cautionne pas la consommation de sang pour Vamypres. Pourquoi donc?

DW : Il y a trois raisons. Premièrement, si vous voulez transcender l'ordre naturel, alors vous ne pouvez pas vous fier à une substance naturelle. Le sang sert à maintenir l'ordre naturel de manière évidente, comme nourrir le corps, et de manière subtile, comme créer le champ électromagnétique qui entoure le corps. Ne volez pas dans la nature pour transcender la nature. Deuxièmement, tous les Setians vénèrent la force vitale, que ce soit dans un chat ou un violoniste. Nous ne prenons pas ce que nous trouvons sacré. Troisièmement, c'est une pratique de santé déconseillée pour des dizaines de raisons allant du VIH au fait que le sang est un émétique naturel.

FS : Qu'est-ce que le vampirisme psychique pour vous et le VO ?

DW : La notion a d'abord été formulée en anglais par Dion Fortune (et plus tard par Anton LaVey) qui, à la manière typique de Laveyan, a déclaré qu'il l'avait inventée. Maintenant, bien sûr, la notion est entrée dans le courant dominant. Sa version la plus drôle à travers Ce que nous faisons dans l'ombre. Contrairement au vampire, qui sait quand et pourquoi il absorbe l'énergie d'un autre, le "vampire psychique" est capable de puiser l'énergie des autres pour une pause limitée de leur douleur, de leur peur et de leur insécurité. Le plus triste, c'est qu'ils ne gagnent rien à la pratique et qu'ils ne donnent rien en échange. Vous connaissez ces gens. Vous passez du temps avec eux et vous vous sentez terne et épuisé. Ils utilisent la culpabilité (c'est-à-dire qu'ils transforment votre parasite social en arme contre vous) ou la conventionnalité, ou leur propre misère pour voler l'énergie des humains qui les entourent. Étant donné qu'ils se sentent toujours à court d'énergie, ils sont attirés par des créatures plus énergiques pour se nourrir. Les coutumes du parasite social nous empêchent souvent de les éviter, c'est pourquoi je donne quelques compétences sociales et magiques utiles à cet effet dans mon livre.

FS : Comment êtes-vous entré dans le ToS (Temple of Set) ?

DW : Je suis un écrivain professionnel de science-fiction et de fantasy. En 1988, j'ai été invité à soumettre une histoire pour une anthologie sur les procès Salem Witch. J'ai passé un après-midi à organiser mes recherches dans une chronologie, « à ce stade, les rêves étaient considérés comme des preuves devant les tribunaux. . . à ce stade, certaines personnes gagnaient beaucoup d'argent en accusant les sorcières. . .etc." Il faisait nuit, j'avais fini d'écrire pour la journée et j'ai allumé le son de Geraldo Rivera Satanisme en Amérique . J'ai vu des « experts occultes » dire exactement les mêmes conneries qui avaient été dites des « sorcières » de Salem près de 300 ans auparavant. Un homme particulièrement gros et bruyant dans un costume mal ajusté a déclaré: "Geraldo, je sais où se trouvent tous les satanistes en Amérique et je sais où ils ont enterré les corps." À ce moment, Michael Aquino a demandé : « Eh bien, en tant que policier, pourquoi ne les arrêtez-vous pas ? » Le gros bredouilla, manifestement pas habitué à une réfutation logique. La nuit suivante, dans l'appartement d'un ami, j'ai dit : « Je n'ai jamais écrit de lettre de fan à qui que ce soit à la télévision, mais j'adorerais écrire à ce gars d'Aquino. Un de mes amis fronça les sourcils à ma remarque. J'ai pensé que je l'avais offensée. À la fin de la soirée, elle m'a demandé de la conduire chez elle. Alors que je conduisais dans l'obscurité, elle a dit : « Voulez-vous vraiment écrire au Dr Aquino ? » "Oui." "Eh bien, je le vois la semaine prochaine au Conclave International du Temple de Set, je vais prendre votre lettre." J'étais émerveillé. Elle n'avait pas l'air d'une occultiste. Elle avait un excellent travail, elle ne portait pas de bijoux occultes ringards, elle pouvait parler intelligemment de science, d'art et de politique. J'ai écrit ma lettre, mais je l'ai terminée par « Je suis perplexe à l'idée qu'un groupe puisse vous aider à devenir un individu plus fort. » Le Dr Aquino a répondu une lettre gracieuse mais l'a terminée par: "Nous sommes également confus sur ce point, vous devriez peut-être vous joindre à nous et nous l'expliquer." Cette drôle de remarque m'a intrigué. Alors j'ai adhéré. Sept ans plus tard, j'étais Grand Prêtre. J'ai occupé ce poste pendant six ans.

FS : Avez-vous toujours été membre de l'Ordre du vampire ?

DW : Non. Quand je suis entré pour la première fois dans le temple de Set, un de mes amis, qui a ensuite quitté le temple, m'a dit que le VO était pour les jolies personnes et que l'Ordre du trapèze était pour les personnes intelligentes. Je ne pensais pas être dans le groupe numéro un, d'autant plus que le premier membre du VO que j'ai rencontré avait posé pour Attique . Après des années de pratique, où j'ai exploré diverses pratiques traitant de l'énergie et de l'attention, j'en suis venu à avoir un immense respect pour le VO. Ma chère amie Lilith Aquino m'a invitée. J'ai rejoint ma huitième année d'affiliation au Temple, et après avoir écrit une première ébauche du livre qui est devenu Magie énergétique du vampire J'ai été nommé Maître de cet Ordre.

FS : Quelle est la relation entre le courant de vampire et le courant de Set ?

DW : Le mot d'ordre du Temple de Seth est un verbe égyptien transcrit en Xeper (prononcé « Kheferr »). Cela peut être traduit par "Je suis venu à l'existence". Nous, nous tous, humains, sommes le produit de choses que nous ne contrôlons pas, comme notre hérédité et notre culture. Et si au lieu de simplement puiser dans l'énergie d'autres forces comme le lierre accroché au mur puisant dans le soleil et la pluie, nous prenions la responsabilité de notre propre création, passant d'un produit de l'univers à un être auto-créé qui peut exister indépendamment de l'univers. Ce processus est Xeper. Le vampire cherche également à exister indépendamment du monde, vivant et aimant selon ses propres termes à travers les siècles. Le vampire est un exemple de Xeper tiré du folklore, de la fiction et du cinéma. Nous sommes auto-créés et cherchons à élever des personnes sélectionnées à notre statut. Bien sûr, en tant qu'êtres éveillés, nous sommes horrifiés par ce que fait le troupeau zombie et nous devons utiliser nos pouvoirs pour au moins atténuer leur stupidité. J'ai remarqué au fil des ans une bonne partie de la terminologie et des méthodes de Setian entrant dans divers groupes magiques ou "vampiriques", alors j'ai lancé ce livre afin que les praticiens habiles puissent avoir accès à de meilleures informations et à une meilleure énergie.

FS : Parlez-nous un peu de Don Webb en dehors du monde Vampyre & Magick ?

DW : J'ai écrit vingt livres allant des mystères à la poésie et j'ai fait publier des romans en Contes étranges, Analogique, Le magazine de fantastique et de science-fiction, Asimov's, Interzone et Étonnante – et plus de 40 anthologies. J'enseigne un cours sur l'écriture du roman d'horreur pour UCLA Extension, où je suis un instructeur de premier ordre depuis 2002. J'ai une belle épouse, Guiniviere Webb, dont le travail magique est détaillé dans l'un des chapitres de Magie énergétique du vampire. J'ai travaillé dans une équipe professionnelle de feux d'artifice, j'ai écrit des scénarios (qui ont été filmés), j'ai été vendeur d'arbres de Noël et espion industriel. J'ai trois chats très mignons, une immense bibliothèque et je suis un membre nommé du Barront of Rachane, en Écosse.

FS : Toute cette culture Vampyre/Vampire a évolué depuis la création de l'OV, qu'en pensez-vous et comment votre livre va-t-il interagir avec ?

DW : La culture vampyrique a commencé à la suite de la moralité victorienne. Le Dr Polidori voulait écrire un livre sur son amour pour son employeur plutôt cruel, Lord Byron. Bram Stoker, un Irlandais bisexuel voulait écrire un livre sur sa relation amour/haine avec sa patronne, Emily Gerard. La même Emily Gerard qui a écrit Superstitions de Transylvanie, ( qui était le livre source de Stoker,) et était une féministe ardente. Sheridan Le Fanu, un Irlandais écrivant à l'apogée du colonialisme britannique a écrit Carmille, un roman de vampire lesbien. Ce sont les graines de l'arbre actuel. Le vampire est habilité et parfois maîtrisé par les images du sexe, du glamour et de l'inconnu. Certaines personnes sont attirées par l'imagerie lorsqu'elles traversent des transitions majeures de leur vie. Dans de tels moments, les énergies magiques sont beaucoup plus faciles d'accès. S'ils ont besoin de jouer et de travailler avec pendant quelques années, je pense que c'est une bonne chose. Pour les quelques-uns qui trouvent que ce courant est la meilleure porte d'entrée pour eux-mêmes, le VO reste et évolue. Nous ne sommes ni « dérangés par » ni « méprisants envers » les petits groupes, et nous ne portons pas non plus de jugement sur leurs pratiques. Ils remplissent une fonction - et si notre terminologie a été une aide pour leur auto-évolution, nous avons rempli une partie du mandat que nous recevons en participant à l'essence vampyrique. Chaque fois que vous avez des groupes marginalisés, le désir qui est interdit, ou même un humain irrité par les règles limitantes du temps et de l'espace, alors le vampire surgira, revêtira son être des mythes actuels de ténèbres et d'indignation et cherchera d'autres de son espèce. Pour ceux qui sont poussés à innover et à explorer cela dans un groupe au long cours, l'Ordre du vampire leur souhaitera la bienvenue.

FS : Qu'est-ce qui vous a inspiré pour écrire Empowering Magick of the Vampyre ? Depuis combien de temps travaillez-vous dessus ?

DW : J'ai été obligé d'écrire la première version de ce livre en 1998. J'étais Grand Prêtre de Set et je voulais rassembler et codifier de nombreuses pratiques de l'Ordre dans une méthode cohérente qui résonnerait avec Xeper. Mon livre d'origine Alchimie vampyrique a été utile pour les membres de l'Ordre. Cette année, après le sommeil cauchemardesque de 2020, c'est le moment pour les gens de nourrir les graines de Soi qu'ils ont trouvées dans l'étrange mélange d'ennui et de peur qu'était 2020. Donc, vous pourriez dire que c'est un manuel de jardinage pour les gens qui ont trouvé leur des graines. Je pense que le monde ayant vu la vraie horreur pourrait utiliser un peu de Play.

FS : Y a-t-il quelque chose que nous n'avons pas couvert que vous voudriez ajouter ?

DW : Mon livre de fiction le plus récent est Construire des temples étranges de Ramble House. le Washington Post dit que les gens devraient le lire, et qui suis-je pour discuter avec le Washington Post ? J'ai écrit un petit livre de fiction sur les vampires : Un velours de vampires, et beaucoup de gens aiment le livre électronique. J'essaie de partager ce que j'apprends en général, mais en tant que Texan, je dois garder ma recette de chili secrète. . .commencer à écrire !

Lisez la version complète avec des graphiques dans notre Édition Beltane .


Connexion

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer un compte